We ship to Canada, the United States and Europe for a more efficient service!

Back

ProductsSheet Music for GuitarSolo GuitarLa vihuéla en Espagne, vol. 2

NewLa vihuéla en Espagne, vol. 2

La vihuéla en Espagne, vol. 2

Composer: VARIÉS

Arranger: CACÉRÈS Oscar

DZ 3363

Intermediate

ISBN: 978-2-89795-280-8

Solo Guitar

40 p.

  • Three formats are available for your purchase.

    Book: The paper version of our editions, which will be shipped through the mail from the nearest distribution center

    PDF: The digital and downloadable version, which is in PDF file format. Thes files are encoded with a header bearing your name, and opening them requires a password.

    PDF Extra: This version allows you to print as many copies as you need for your musical ensembles. Also requires a password to open.

Description

Si au XVIe siècle le luth s’impose dans toutes les cours d’Europe, c’est la vihuéla qui prédomine en Espagne. À la suite de l’invention de l’imprimerie, les premières tablatures de luth apparaissent en Italie, en Allemagne puis en France. En Espagne, c’est Luys Milán qui, le premier, publie en 1536 à Valence, son traité  Libro de música de vihuela de mano intitulado El Maestro. Il sera suivi par Luys de Narváez, Alonso Mudarra, Enríquez de Valderrábano, Diego Pisador, Miguel de Fuenllana, et Esteban Daza.

Ces compositeurs-vihuélistes écrivent pour leur instrument, la vihuéla, une œuvre considérable : des traités, ouvrages pédagogiques, destinés à l’amateur débutant – n’oublions pas que la tablature permet de jouer l’instrument sans savoir lire la musique – dans lesquels ils expliquent le jeu de l’instrument, comment l’accorder ainsi que les règles de lecture de la tablature. Ils proposent des transcriptions des plus belles pages de la polyphonie de la Renaissance, mais aussi, composent des œuvres originales pour vihuéla seule ou pour voix accompagnée, qui reflètent un fort sentiment poétique national (fantasías, sonetos, pavanas, villancicos, romances, etc…). Avec des indications d’ordre technique et même des indications de tempo, ils vont permettre une grande évolution de la musique instrumentale.

Dans le premier volume de cette série, La vihuéla en Espagne, Oscar Cacérès nous avait présenté une séléction de pièces de Luys Milán, Luys de Narvávez et de Alonso Mudarra (voir DZ 2167).

Dans ce volume 2, le Maître nous propose des transcriptions (avec des propositions d’ornementation) d’œuvres d’Enríquez de Valderrábano extraites du “Libro de música de vihuela intitulado Silva de sirenas ” (Valladolid,1547) et d’Esteban Daza extraites du “Libro de música,intitulado El Parnasso” (Valladolid, 1576.) 

Remercions encore une fois Oscar Cacérès pour ce magnifique travail qui nous ouvre les portes de ce monde sonore du Siècle d’Or.

Marc Bataïni

Other suggestions